Frédérique Estienne Garret

Née en 1970 à Nîmes, Frédérique Estienne Garret écrit de petits textes, dès l’enfance. Rêveuse, qualifiée par nombre de ses professeurs, d’une imagination débordante, elle se complaît dans la création. Amoureuse des histoires, elle est férue de lecture, de cinéma, d’art, mais aussi tout ce qui a trait au fantastique.

Adolescente, elle contracte ...

Née en 1970 à Nîmes, Frédérique Estienne Garret écrit de petits textes, dès l’enfance. Rêveuse, qualifiée par nombre de ses professeurs, d’une imagination débordante, elle se complaît dans la création. Amoureuse des histoires, elle est férue de lecture, de cinéma, d’art, mais aussi tout ce qui a trait au fantastique.

Adolescente, elle contracte une maladie qui la rend non-voyante pendant prés de trois ans. Mais grâce à une volonté de fer ou peut-être grâce à ses rêves qui lui ont permis de croire qu’elle reverrait un jour, Frédérique retrouve petit à petit la vue.

Après des études supérieures, elle occupera des emplois d’assistante de direction et de responsable qualité. Devenant maman, elle arrête de travailler afin d’être plus présente pour ses deux fillettes qu’elle ne voit pas grandir. Un petit garçon arrive et c’est lorsqu’elle se décide à mettre sur papier « une petite histoire » pour son fils de 7 ans « afin de lui faciliter la lecture » que l’écriture devient une révélation. « J’écrivais de longues heures sans pouvoir m’arrêter, cela devenait un exutoire, un défoulement. Enfin, j’étais moi ».
 
Un premier roman arrive avec « Les Cycléïdes », très encourageant. Elle envoie son manuscrit à des maisons d’édition, qui avec enthousiasme retiendront cette histoire fantastique qui oscille entre la science-fiction et la fantasy.
Depuis, elle vit toujours dans le sud de la France avec toute sa famille, où elle continue à écrire pour notre plus grand plaisir.

Détails

Frédérique Estienne Garret Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.