Nouveaux produits

Meilleures ventes

  • A voyeur, voyeur et demi
    A voyeur, voyeur et demi

    Hélène, auteure de récits érotiques, vit dans un immeuble aux cloisons...

    0,00 €
  • La première colonie
    La première colonie

    Une expédition terrienne découvre une planète sur laquelle se situent...

    0,99 €
  • Nouvelles
    Nouvelles

    Succubes… Stryges… vampires… goules… vouivres… créatures de la nuit…...

    0,00 €
  • Jour d'intempéries
    Jour d'intempéries

    Un jour d’intempéries et la vie de Manon bascule. Simple coïncidence ou...

    0,00 €
  • Kidnapping
    Kidnapping

    Les bois du Grand Veneur passent pour un lieu hanté, entouré de sombres...

    0,00 €
  • Miss Fairchild
    Miss Fairchild

    Les parents d’Emma ayant disparu dans de tragiques événements, la jeune...

    0,00 €
  • Double face de l'horreur
    Double face de l'horreur

    Deux histoires, deux faces de l’horreur, faites votre choix, au péril de...

    0,00 €
  • Un seul jour
    Un seul jour

    Quatorze février, la Saint-Valentin. L'amour éternel, les cadeaux, les...

    0,00 €
Olivier Deparis
Olivier Deparis suit des études cinématographiques avant de s’orienter de manière exclusive vers la littérature. L’anticipation politique (son domaine de prédilection) se porte mal dans les années 90 et 2000. Olivier s’obstine malgré tout dans cette voie, mais les éditeurs français refusent de traiter le genre, estimant qu’il est l’apanage des ...
Olivier Deparis suit des études cinématographiques avant de s’orienter de manière exclusive vers la littérature. L’anticipation politique (son domaine de prédilection) se porte mal dans les années 90 et 2000. Olivier s’obstine malgré tout dans cette voie, mais les éditeurs français refusent de traiter le genre, estimant qu’il est l’apanage des Américains. Une rencontre change tout : Philippe Ward, directeur de collection chez Black Coat Press, propose à Olivier d’écrire pour lui. D’abord une nouvelle, puis deux. Satisfait de cette collaboration, il l’invite à s’essayer au space opera, pour sa collection Rivière Blanche. Ainsi paraît en 2011 : Main mise sur Jakobar, chez Black Coat Press. Entre temps, une grande maison parisienne repère l’un de ses textes, de la fantasy cette fois. Mais après plus d’un an de travail, le projet tombe à l’eau suite au rachat de l’éditeur. Aujourd’hui, Olivier se consacre en priorité à l’écriture d’un nouveau space opera.)
Détails

Olivier Deparis Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.