Promotions

Nouveaux produits

  • Lucy in my sky - Tome 2
    Lucy in my sky - Tome 2

    Le combat le plus difficile d’une vie est le combat que l’on mène contre...

    4,99 €
  • Entre deux détours
    Entre deux détours

    Voici sans doute l’ouvrage de science politique le plus important de...

    0,99 €
  • Histoire de Lyr-Waé
    Histoire de Lyr-Waé

    Shan a conquis le royaume de son père, mais le poison dont il est...

    5,99 €
  • Forever
    Forever

    Je m’appelle Adrielle, je suis une lycéenne de dix-huit ans brisée par...

    4,99 €
  • Le Jarwal
    Le Jarwal

    Basile n’a pas choisi la vie d’exclu qu’il vit à cause du métier de son...

    5,99 €

Meilleures ventes

  • A voyeur, voyeur et demi
    A voyeur, voyeur et demi

    Hélène, auteure de récits érotiques, vit dans un immeuble aux cloisons...

    0,00 €
  • La première colonie
    La première colonie

    Une expédition terrienne découvre une planète sur laquelle se situent...

    0,99 €
  • Nouvelles
    Nouvelles

    Succubes… Stryges… vampires… goules… vouivres… créatures de la nuit…...

    0,00 €
  • Jour d'intempéries
    Jour d'intempéries

    Un jour d’intempéries et la vie de Manon bascule. Simple coïncidence ou...

    0,00 €
  • Kidnapping
    Kidnapping

    Les bois du Grand Veneur passent pour un lieu hanté, entouré de sombres...

    0,00 €
  • Miss Fairchild
    Miss Fairchild

    Les parents d’Emma ayant disparu dans de tragiques événements, la jeune...

    0,00 €
  • Double face de l'horreur
    Double face de l'horreur

    Deux histoires, deux faces de l’horreur, faites votre choix, au péril de...

    0,00 €
  • Un seul jour
    Un seul jour

    Quatorze février, la Saint-Valentin. L'amour éternel, les cadeaux, les...

    0,00 €

Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Sous-catégories

  • Anne-Sophie B.

    Illustratrice de carnets de voyages et de romans jeunesses, conteuse et auteur, Anne-Sophie B a publié de nombreux ouvrages pour l'édition jeunesse, mais est aussi blogueuse et animatrice de sites pour adultes, c'est à cette occasion qu'elle découvre les plaisirs de l'écriture érotique.

  • Pierre Bameul

    Né le 10 novembre 1940 à Barneville-sur-mer dans le Cotentin où il demeure jusqu’à la Libération. Franco-Normand par sa mère et Anglo-Normand par son père. Il vit l’après-guerre à Argenteuil, banlieue parisienne, et retourne habiter en Normandie en 1950. Il quitte l’école à 14 ans et commence à travailler comme apprenti puis ouvrier ajusteur à l’arsenal de la Marine de Cherbourg. Il combat ensuite en Algérie de 1960 à 1962 dans l’Armée de Terre. Rentré en France, il exerce une succession de métiers les plus divers, à Cherbourg puis à Bordeaux, tels que : dessinateur industriel, technicien en matériel de confection, animateur de radio libre, aide-comptable, économe… changeant de profession et d’employeur au hasard d’une possible reconversion et d’un meilleur gain. Parallèlement il suit aussi des cours de formation permanente. Il termine sa carrière comme secrétaire de rédaction, puis assistant du rédacteur en chef de France 3 Aquitaine à Bordeaux. C’est un passionné d’histoire et de philosophie, dont on ressent l’influence dans ses romans de science-fiction.

    Son caractère est réaliste, râleur, joyeux et optimiste.

    Marié en 1964 à une femme franco-américaine, dont il a deux enfants : Franck né en 1965, médecin à Bordeaux et Flora née en 1984, professeure d’anglais à Bordeaux.

    Il lit beaucoup et aime le ciel, la mer et les chats (qui influencent aussi ses écrits).

     

    Bibliopgraphie :

    Les Vieux au Poteau ! nouvelle, Galaxie n° 137, OPTA Paris, Octobre 1975. Premier Prix de la Nouvelle de SF inédite au Congrès d’Angoulême 1975.

    Copyright Éditions Azerty, nouvelle, Galaxie n° 144, OPTA Paris, mai 1976.

    Je paye donc je suis, roman, Galaxie n° 151 et n° 152, OPTA Paris, janvier et février 1977.

    Le cavalier antique, nouvelle radiophonique, FR 3 Aquitaine, février 1977.

    Écrit dans le passé, roman, Fiction n° 292 et n° 293, OPTA Paris, juillet-août et septembre 1978.

    L’Échelle Mobile, nouvelle, anthologie Des métiers d’avenir, Ponte Mirone, 1979.

    Les Redresseurs de Torts, nouvelle, Opzone n° 7, avril 1980.

    Mobilis in Mobili, nouvelle, anthologie Mouvance IV, 1980. Réédition anthologie Lunatique spécial N° 149, avril 2013

    Par le Royaume d’Osiris, roman, coll. Galaxie-Bis n° 75, OPTA Paris, septembre 1981.

    Héroïne Fantaisie, nouvelle, anthologie Les jeux de l’Humour et du Bizarre, avril 1983.

    La Saga d’Arne Marsson, roman, coll. Anticipation n° 1458, FLEUVE NOIR, Paris, mai 1986. Cycle de Pour nourrir le Soleil, tome 1.

    Le choix des Destins, roman, coll. Anticipation n° 1489, FLEUVE NOIR, Paris, octobre 1986. Cycle de Pour nourrir le Soleil, tome 2.

    La Rosée du Veld, nouvelle, anthologie Les passagers du vent, octobre 1986.

    L’Ère du Vent, roman, éditions ARMADA, novembre 2011.

    Pour une Larme du Soleil, nouvelle, anthologie Dimension Compagnie des Glaces N° 24, RIVIÈRE BLANCHE, décembre 2012.

    Conte du Guerrier Chétif, nouvelle, Galaxies N° 22 / 64, mars 2013.

    Les Bienheureux des Pieux, nouvelle, anthologie Dimension Sidération N° 43, RIVIÈRE BLANCHE, janvier 2016.

  • Kane Banway
    Né à Paris le 3 avril 1980, son père décide pour ses 12 ans de balancer sa collection de BD pour la remplacer par l'intégrale de Sherlock Holmes, ainsi qu'un curieux livre contant les aventures d'un nabot aux pieds velus nommé Bilbo. De ce jour est né un grand amour pour l'imaginaire, l'évasion, le fantastique et les causes perdues (retrouver ses BD). Verne, Tolkien, Doyle, Zelazny sont rapidement devenus ses compagnons, bien plus que ses pauvres livres scolaires délaissés. Pour des raisons indépendantes de sa volonté, un grand nombre de mondes sont restés emprisonnés derrière les barreaux de ses multiples boulots liés à l'informatique. Jusqu'au jour où la nécessité de laisser sortir ses prisonniers s'imposa…
  • David Baquaise
    S’il ne délestait pas régulièrement son cerveau de ses idées farfelues par le biais de l’écriture, David aurait pu devenir comme le personnage principal de son texte, obsédé par ce qu’il imagine être la réalité. Malgré tout, il reste encore à déterminer si ce moyen est vraiment efficace. D’autres textes du même auteur sont déjà parus dans les anthologies respectives des Editions Les Netscripteurs/Nostradamus, Sombres Rets et Argemmios.
  • Henri Bé

    Henri Bé est né en 1958 à Nice. Après trente ans en région parisienne, il vit aujourd’hui à Marseille où il exerce la profession d’infirmier de secteur psychiatrique. Depuis tout jeune, il lit du fantastique, de la SF, de la fantasy. Il essaie quelquefois d’écrire mais sans vraiment s’y mettre sérieusement. Ce n’est qu’à quarante et un ans, dans le cadre de son travail, à l’occasion de sa participation à un atelier d’écriture avec les patients, qu’il a le déclic et commence à se lancer. Après quelques textes en fanzines et webzines, il a publié à ce jour dans diverses anthologies, aux éditions du Petit Caveau, Lune Écarlate, House Made of Dawn, Ténèbres 2013 et 2015, Editions du 38...

  • Renaud Benoist
    Renaud BENOIST est né le 27 mars 1973 à Epinay-sur-Seine, en banlieue parisienne. Il a suivi des études d'arts plastiques au lycée Fragonard de L'Isle-Adam (95), puis à fait ses études artistiques aux Beaux arts de Saint-Etienne dans la Loire. En 1998, il écrit son premier livre, intitulé 'Nouvelles noires', puis sortiront en 2000 'Hourvarie', et en 2001, il écrira le premier tome de la Trilogie des Yukulutes, 'La solution symbiose'. En 2003, sortira le second tome 'Le culte d'Arès', puis en 2006, le dernier volume, 'Quazar Balder'. Depuis 2007, il se consacre à des recherches concernant le fameux Triangle de la Burle, zone mystérieuse entre la ville du Puy-en-Velay, les plateaux Ardéchois et le Massif du Pilat. Il vient de sortir son dernier livre concernant ses recherches en mai 2013. Celui-ci s'intitule 'En quête du triangle de la Burle'. Il a reçu le prix des automnales du livre de Sury-le-Comtal, en 2001, pour 'La solution symbiose'. Il a écrit le scénario d'une comédie musicale intitulée 'Le fanten lupo', en 2007. Il a réalisé un court-métrage, 'Esprit es-tu là ?', en 2008. Depuis 2008, il fait partit du jury littéraire du festival fantastique de Gérardmer, et il est entré dans le Dictionnaire des personnalités de la Haute-Loire de Gaston Joubert.
  • Romain Billot
    Romain Billot est né le 17 juin 1982. Avant de fonder la revue de l’étrange et de l’imaginaire, Freaks Corp. en 2009, ce bibliophage précoce a sévi dans les étagères de son paternel : le marquis de Sade, Jack London, Mark Twain, Charles Bukowski, les auteurs de la beat generation comme Jack Kerouac, Albert Camus, Edgar Allan Poe, H.P.Lovecraft, Stephen King, Clive Barker, les revues Pilote et Fantastik ainsi que les comic books d’horreur Tales from the Crypt ramenés par son père d’un séjour linguistique en Angleterre, vont le marquer à jamais. Bercé par les films kitch de la Hammer comme d’autres ont pu l’être par les dessins animés Walt Disney, l’enfant terrible créa son cabinet des curiosités et sut que de «toutes les horreurs qu’en rêve il avait créées», il voulait en faire son métier... En 2007, il publie un poème en prose « Le funambule-araignée » dans la revue universitaire Némésis et obtient son Master de lettres à l’université de Bourgogne. Après ses études, il décide de se consacrer exclusivement à son amour du fantastique et des mauvais genres avec la publication trimestrielle de Freaks Corp. et l’écriture de nouvelles, notamment un thriller fantastique sanglant "le visage de la bête" (Prix MERLIN 2012) publié dans le vingtième numéro du Codex Atlanticus : Anthologie permanente du fantastique à La Clef d'Argent et dans Horrifique N°80, le plus vieux fanzine du Québec. En 2012, il retourne s'installer au pied du Plomb du Cantal pour renouer avec ses origines et y trouve sa principale source d'inspiration... Plusieurs publications dont un recueil de nouvelles d’épouvante et un roman d’anticipation sont prévues pour 2013…
  • Laura Black

    Laura Black écrit depuis l’enfance, même si sa passion pour l’écriture s’est révélée véritablement à l’adolescence. Elle a alors commencé à noircir des pages et des pages et à taper avec frénésie sur une vieille machine à écrire. Elle a d’emblée touché à plusieurs univers, refusant de se cantonner à un genre en particulier, préférant suivre le fil de son imagination.
    Aujourd’hui, elle privilégie l’écriture de romances, même si elle ne se ferme aucune porte.
    Maman de deux enfants, elle se consacre à sa passion, surtout le soir. Après une pause de quelques années, elle revient, la tête pleine d’idées et de personnages attachants, mais souvent torturés.

  • Paul Blanchot

    Paul Blanchot est originaire de l'arrière-pays niçois, un pays de contes et de sorcières. Initié à l'épouvante par les écrits de Stephen King, dès l'adolescence, il s'est plongé sans rémission dans le fantastique sous toutes ses formes. Aujourd'hui, il a la chance de faire découvrir à ses lecteurs 20 ans d'écrits, ainsi que de nouveaux textes dans lesquels il explore des horizons toujours plus lointains.

  • Annabelle Blangier

    Née en 1989, Annabelle Blangier réside actuellement à Amiens où elle a mené ses études de lettres et d’anglais. Accroc à la lecture depuis son enfance, elle puise son inspiration dans des genres différents, même si son principal modèle reste Stephen King. Après un début par l’auto-édition, elle a signé deux contrats d’édition, l’un pour un thriller (chez Rebelle Éditions) et l’autre pour un roman fantastique (aux éditions du Petit Caveau). Ces deux publications sont prévues pour 2017. En novembre 2016, elle a figuré au sommaire de la troisième édition de l’anthologie pulp « Moisson d’épouvante » (éditions Dreampress.com). Passionnée de cinéma et de séries télé, elle aime utiliser leurs bandes originales pour s’envelopper d’ambiances particulières lorsqu’elle écrit.

  • Alain Blondelon
    Alain Blondelon est né à Paris où il suit des études d’électronique et d’informatique. Dès ses débuts en écriture, son choix se porte tout de suite sur la Science Fiction. En 2009, il publie Onde de Choc, roman post-apocalyptique, chez Rivière Blanche ; il en publie la suite en 2012 sous le titre Dégénération Future. Toujours chez Rivière Blanche, il participera aux anthologies dédiées à Cal de Ter et à la Compagnie des Glaces.
  • Julie Bouchonville
    Julie Gabrielle Bouchonville est née en 1992 à Bruxelles. L’été de ses 13 ans, elle tombe tête la première dans l’écriture pour ne plus jamais en ressortir. Scientifique dans l’âme, elle abandonne pourtant son projet de brillante carrière dans la médecine légale pour se consacrer tout entière à l’écriture. Elle aime les dinosaures, la cuisine, les promenades, les arts martiaux et expliquer aux gens pourquoi la science est bonne pour eux. Elle vit à Lille, où elle écrit dans son canapé en buvant d’improbables quantités de thé.
  • Cédric Michel Bouet

    Professeur d'anglais, Cédric Michel Bouet a découvert l'univers de la Fantasy au fil de ses nombreuses lectures et voyages dans les pays anglo-saxons. Ce sont des auteurs tel Tolkien, bien sûr, mais aussi Guy Gavriel Kay ou encore Julian May et Terry Brooks qui l'y ont plongé corps et âme.

     

    De cette passion pour la fantasy est né son propre univers, le monde d'Erya.

  • Charlotte Boyer
    31 août 1987 : naissance à Lyon. 2000 : commence à écrire une série de poèmes. 2006 : écrit sa première nouvelle A toi de voir et remporte le concours de poésie des lycéens de Lyon. 2008 : publication de son premier recueil de nouvelles A jamais et de tout temps aux éditions Amalthée. 2009 : publication de son deuxième recueil de nouvelles Trois cents secondes chez TheBookEdition. 2010 : participe à deux collectifs :Un peu de lecture ? et Bons baisers de partout . Première lecture publique à Charbonnière-les-Bains (69). Participe à cinq concours de nouvelles et poésie et commence l’écriture d’un premier court roman. Premier salon du livre à Attignat. 2011 : publication d’Adrien Poche chez TheBookEdition et second salon à Attignat. Deuxième participation au collectif Bons baisers de partout. Création du Challenge 1000 mots. 2012 : écriture de son premier roman : La semaine interdite et de la deuxième aventure d’Adrien Poche. 2013 : Publication de Adrien Poche – Un meurtre sans étiquette chez TheBookEdition et sortie en numérique d' A jamais et de tout temps chez L'Ivre-Book.
  • Erwan Bracchi

    Erwan Bracchi naît en l'an de grâce 1984. Enfant unique, il découvre avec émerveillement les films de Charlie Chaplin et d'Alfred Hitchcock alors même qu'il apprend encore à lire, écrire et dessiner, activités qui finiront bien plus tard par occuper au sein de son existence solitaire une place centrale. Très vite, il se passionne pour la science-fiction, le fantastique et l'horreur sous toutes leurs formes, et consacre sa solitude abyssale aux films de Tim Burton, George Lucas, Sam Raimi, John Carpenter, Wes Craven, David Cronenberg et George A. Romero, mais également aux écrits de Stephen King, J.R.R. Tolkien, Philip K. Dick, Isaac Asimov, Edgar Allan Poe et, surtout, H.P. Lovecraft, dont la première lecture le marque pour toujours, au point qu'il lui consacrera une grande partie de son mémoire de Master 2 de littérature anglophone.

    En août 2009, il programme seul son site personnel, werna.fr, afin d'y partager son œuvre polymorphe, dont la liste est déjà longue – nouvelles, articles, critiques, dessins, vidéos, bandes dessinées et créations musicales s'y côtoient et s'y déploient autour d'une réflexion centrale que l'on pourrait résumer en ces quelques mots : tout est fiction.

    En 2012, il auto-publie Domuse, son premier roman (bientôt disponible chez L'Ivre-book), puis voit l'une de ses nouvelles, intitulée La Gomme (sélectionnée en 2009 pour le prix universitaire de la nouvelle, dont le thème était la peur), paraître aux éditions Assyelle en mai 2013 dans le recueil des Nouvelles du temps adjacent.

    En août 2013, il auto-publie ses Histoires cochonnes, une bande dessinée humoristique où la parodie se mêle à la satire dans un déluge de strips cochons (qui n'ont bien souvent de cochon que leurs personnages), strips qu'il poste régulièrement sur son site et le blog qui leur est dédié (http://histoirescochonnes.blogspot.fr) depuis janvier 2012. Deux autres tomes sont aujourd'hui disponibles sur le site thebookedition.fr.

    Enfin, 2015 voit l'aboutissement d'un projet de longue date : sa traduction des Fungi de Yuggoth, un cycle de trente-six sonnets écrits de main de maître par un Lovecraft particulièrement inspiré, trouve sa place dans un recueil aux côtés de leur adaptation en vers français par l'éditeur et poète Stellamaris, dont la maison d'édition porte le nom. En septembre de la même année, les éditions Stellamaris publient également Sujets, son premier recueil de poèmes, dont il réalise lui-même la couverture.

  • J.E. Briffa

    J.E. Briffa est le nom de plume de Jérôme Perrin. Il a grandi à Caen où il a découvert très tôt, grâce à sa mère, les classiques de la SFFF : Aldous Huxley, Issac Asimov, Frank Herbert, George Orwell, J.R.R Tolkien, Roger Zelazny, HP Lovecraft.  

    Grand amateur de jeux de rôle, de jeux vidéo et jeux de plateau, il a commencé l’écriture assez tôt, mû par la volonté de créer ses propres histoires et de faire jouer ses amis. Science-Fiction, Fantasy, Fantastique, Horreur, Steampunk, J.E. Briffa ne se contente pas d’un seul univers et n’hésite pas à mélanger les genres.

  • B.R. Bruss

    B.R. BRUSS était un créateur prolifique, et ce, dans divers domaines.

    L’auteur, qui multipliera dès ses débuts les pseudonymes aussi bien en littérature qu’en peinture, s’illustrera particulièrement avec son œuvre littéraire où il nous donnera, entre autres, du roman fantastique, de science-fiction, de policier à tendance érotique et de la grande littérature sous le nom de Roger BLONDEL ; mais il sera aussi l’artiste peintre de plusieurs centaines de toiles et de gouaches, ainsi que de sculptures.

    L’œuvre est vaste, très diversifiée et surtout très riche.

    De son vrai nom Auguste Isidore René BONNEFOY, né le 16 décembre 1895 à Lempdes dans le département de la Haute-Loire, il suivra des études de secrétariat au lycée de Montluçon avant qu’il soit mobilisé fin 1914. Incorporé dans l’infanterie des tirailleurs algériens, il sera blessé au front en 1918 et nommé caporal. Il obtiendra la croix de guerre, sera médaillé militaire et recevra la Légion d’honneur.

    Après un retour aux études, il deviendra au début des années 1920, journaliste ; en particulier pour Le Petit Journal ; journal dans lequel il publiera aussi ses premiers écrits littéraires sous forme de contes et nouvelles. Enfin, il deviendra rédacteur en chef du quotidien Le Moniteur du Puy-de-Dôme tout en continuant une collaboration à divers autres revues et journaux.

    C’est en 1928 qu’il publie, sous le nom de René BONNEFOY, son premier roman Gilberte et l’Autorité, ouvrage à caractère sentimental et philosophique qui fait montre d’un style littéraire très maîtrisé. Suivront six autres romans jusqu’en 1931.

    Durant la Seconde Guerre mondiale, et vraisemblablement à cause de sa relation professionnelle avec Robert LAVAL qui est devenu propriétaire du journal Le Moniteur du Puy-de-Dôme en 1927, il sera nommé secrétaire général à l’information en 1943. Après la libération, en 1946, il est condamné à mort par contumace ; il se cachera jusqu’au tout début de l’année 1955 où il se constituera prisonnier et sera jugé à une « simple » condamnation : la déchéance nationale.

    Durant ces années où il se cache, en plus de construire son dossier de défense pour son futur procès (il avait donc décidé qu’il se livrerait), il va devoir, pour survivre, user de son talent littéraire et fait paraître en 1946 un premier roman de science-fiction Et la planète sauta… sous le nouveau pseudonyme de B.R. BRUSS. S’ensuivront divers ouvrages érotico-policiers sous le nom de Georges BRASS et de nombreuses traductions d’ouvrages divers et variés sous d’autres pseudonymes. Son travail est purement alimentaire.

    En 1953, il fait paraître son deuxième ouvrage de science-fiction, Apparition des surhommes et l’année suivante signe un contrat avec les Éditions Fleuve Noir, contrat qui sera honoré pendant plus de vingt ans avec quarante-deux romans de science-fiction (collection Anticipation) et neuf romans fantastiques (collection Angoisse).

    S’il est reconnu comme un maître de la science-fiction en France en étant l’un des piliers de la collection Anticipation, il saura faire resurgir la facette du grand écrivain en 1956 avec Le Mouton Enragé signé Roger BLONDEL et qui paraît chez Gallimard dans la collection dite « Blanche ». Sous ce pseudonyme, il nous offrira sept autres ouvrages dont le sublime roman, le délirant et poétique Bradfer et l’éternel, en 1964.

    En 1979, alors qu’il est âgé de 84 ans, il nous livre un dernier ouvrage, roman de science-fiction signé B.R. BRUSS, mais mâtiné du style BLONDEL.

    Il décède à Paris le 30 septembre 1980.

    B.R. BRUSS est un de ces auteurs qui de par une période délicate et difficile dans sa vie – on pourra aussi penser à Jean RAY - a été obligé de survivre par et grâce à ses écrits. Si René BONNEFOY n’avait pas disparu en 1946, B.R. BRUSS n’aurait jamais vu le jour et ses romans de science-fiction et fantastiques non plus.

  • Virginie Buisson-Delandre

    Virginie Buisson-Delandre est née à Thionville et vit actuellement à Nancy avec sa famille. Après des études de lettres au cours desquelles elle a consacré un mémoire à H. P. Lovecraft et E. A. Poe et un autre centré sur les figures de la sorcière dans la littérature contemporaine, elle est ensuite devenue professeur de français.

    Ses premiers écrits ont d’abord été consacrés à la pédagogie.

    Elle est revenue, depuis deux ans,  à l’écriture de fiction, ses premières amours.

    Sa première nouvelle, « Solitude interstellaire », est parue dans le webzine « Studio Babel N°4, Ruée vers l’espace », en novembre 2013.

    Un deuxième texte, « La cérémonie », a été récemment publié dans le fanzine canadien « Horrifique » et paraîtra aux éditions L’Ivre-Book dans la collection « Calling Cthulhu », anthologie T.2.

    Une nouvelle de science-fiction, « Nouvelle Atlantide, la fille du capitaine Nemo » est parue en juillet 2014 dans la revue Galaxies consacré à Jules Verne.

    Un appel à textes sur la chasse volante a donné naissance à « La Horde » qui doit prochainement être publié dans une anthologie aux éditions l’Ivre Book.

    Poète à ses heures, elle est aussi l’auteure de haïkus et de tankas, petits poèmes japonais. Un de ses textes apparaît dans la « Revue du Tanka francophone » de juin 2015 sous le nom de Virginie Slusarski-Buisson.

    Le fantastique et la science-fiction restent cependant ses deux genres de prédilection ; la fantasy n’est pas dédaignée, le policier non plus.

    C’est la littérature fantastique classique qui l’a conduite aux littératures de l’imaginaire : Maupassant, Nodier, Gautier… Mais c’est incontestablement le maître de Providence, avec L’Affaire Charles Dexter Ward qui lui a donné envie d’écrire.

    Son écriture est influencée par les lectures de ceux qu’elle considère comme les maîtres de la littérature de l’imaginaire : H.P. Lovecraft, R. Matheson, G. Masterton, D. Simons, Silverberg, Poppy Z. Brite, Robin Hobb, Pierre Bordage, Lionel Davoust, Clive Barker… et tant d’autres dont la liste complète reste impossible à établir !

  • Jean Bury

    Tour à tour apprenti lapidaire, scout marin, enfant de troupe, transmetteur OTAN et étudiant en droit, Jean Bury a logiquement choisi de devenir traducteur de jeux vidéo.

    Il a publié une demi-douzaine de romans : du cyberpunk avec Terre Zéro (Otherlands), du post-apo avec Les Dieux sans visage (RroyzZ), du fantastique avec Faon (Mots & légendes) ou de la littérature pour adolescents avec Le roi de la colline (Otherlands).